Reprise d’activité

Posté par ledailyfred le 4 janvier 2016

Bonjour et Bonne année

J’ai encore délaissé mon blog et même la lecture !

Je n’ai lu que 6 livres en 6 mois ! Cela ne me ressemble pas. J’ai des excuses : des travaux dans la maison, les fêtes de fin d’année … Puis une actualité de fin d’année qui m’a coupé beaucoup d’envie.

Je vais me faire une promesse : me prendre du temps pour mes passions : le billard, la lecture et faire mon blog.

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Une vie de coffe par Jean-Pierre Coffe

Posté par ledailyfred le 3 juillet 2015

uneviedecoffeUne vie de Coffe Par Jean-Pierre Coffe

Résumé :

Jean-Pierre Coffe : tout le monde le connaît, mais personne ne le connaît vraiment.

Il se dévoile ici, à travers ses mémoires, avec une incroyable sincérité. C’est un homme généreux, enthousiaste, infatigable, mais c’est aussi un homme blessé. De son enfance entre un père tué au début de la guerre et une mère qui ne l’aimera jamais assez, de l’aveu d’une paternité malheureuse jusqu’à la consolation des jardins et des potagers, il n’oublie rien. Il raconte, parfois dans les larmes, parfois dans un rire qui le réconcilie avec l’existence.

Derrière le masque du trublion médiatique, apparaît le visage d’un homme souvent seul, mal-aimé, trahi, mais toujours fidèle et prodigue en amitiés.

Restaurateur parisien à la mode, meneur de revue, arpenteur du terroir français, militant du goût, ami de Jean Carmet, Jean-Claude Carrière, Miou-Miou, Jean Teulé, ou Michel Drucker, chacune de ses vies renaît l’une après l’autre. Les voici toutes assemblées pour n’en former qu’une. Une vie de Coffe !

Jean-Pierre Coffe, animateur de radio et de télévision, critique gastronomique, écrivain, cuisinier et comédien, est l’une des personnalités les plus plébiscitées par les Français. Il est l’auteur d’une quarantaine de livres.

Mon avis sur ce livre :

C’est la première fois que je lis du JP Coffe, je ne l’avais jamais considéré comme un auteur. Un rédacteur de guides, un cuisinier, un jardinier, un homme du terroir, un bon vivant, qui sait rire de lui et des autres : voilà l’image que j’en avais.

Ceux qui verront que j’ai ce livre dans mon immense bibliothèque, rangé entre Max Gallo et des livres de Bit-lit et qui se moquent de moi ben je les emme**** (bipppppp). Parce que cet homme m’a toujours fasciné. Les premières fois où j’ai entendu JP Coffe, c’était à la radio, je devais être au collège et en prenant mon goûter j’écoutais les grosses têtes où je passais de bon moment de rire et de culture entre des figures mythiques comme Jacques Martin, Olivier de Kersauson, Jean Yanne … et bien d’autres. C’était il y a 25 ans environ … mon premier contact avec ce personnage avec un grand P. 

En lisant sa biblio, j’apprends un connaître une personne aux multiples facettes, qui a eu de la chance, c’est vrai mais il l’a provoqué. Il est tombé, plusieurs fois mais il s’est toujours relevé. Quel destin, qu’il est loin ce petit garçon de coiffeur qui a presque pas connu son père … qui a débuté sa carrière à une époque où tout était plus facile que maintenant, c’est vrai, mais pour ceux qui comme lui ont forcés les portes et avait une grande volonté, ils ont pu se forger une vie magnifique. (du moins professionnellement)

J’adore tout dans son livre, ses combats pro, la façon dont il raconte ses déboires privés avec pudeur, les quelques coups de griffe sur quelques célébrités, …

Un livre fabuleux, nécessaire, qui prouve que une personne rempli d’abnégation et d’une volonté farouche de forger quelque chose peux laisser son empreinte. Je sui content de regarder (parfois en douce) l’émission de Laurent Ruquier qui m’a fait découvrir ce livre.

Lisez le : c’est une leçon de vie

 

 

 

Publié dans Bibliographie | Pas de Commentaire »

L’appel de l’ange de Guillaume Musso

Posté par ledailyfred le 3 juillet 2015

lappeldelangeL’appel de l’ange de Guillaume MUSSO

Résumé :

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais …

Mon avis sur ce livre :

C’est mon premier Musso, et je dois dire que je comprends mieux son succès. Il écrit, un bon fil conducteur, l’auteur sait tenir en haleine le lecteur. Il passe entre les deux protagonistes avec un dextérité tout à fait remarquable. Une belle histoire que ces deux destins croisés que rien n’aurait du réunir. Sauf, Guillaume Musso qui nous à fait une belle intrigue en reprenant en base l’un des plus gros défaut humain : La Curiosité.
Une belle intrigue,  de beaux personnages, un bon auteur, un très beau livre qui vous fera passer un très bon moment.

Publié dans Thriller | Pas de Commentaire »

7 jours à river falls de Alexis Aubenque

Posté par ledailyfred le 30 juin 2015

7 jours a river falls - alexis aubenque 7 Jours à River Falls de Alexis Aubenque

Résumé :

Sarah Kent, issue d’une famille modeste, est une étudiante modèle qui mène une vie paisible, parmi l’élite de l’université de River Falls, une petite ville des Rocheuses. Pourtant tout va changer, un matin de printemps, quand Amy Paich et Lucy Barton, ses deux meilleures amies des années de lycée, sont retrouvées atrocement mutilées dans la forêt toute proche. Or, deux jours auparavant, Sarah avait reçu une lettre, plutôt étrange, de Lucy et Amy… Le monde de Sarah bascule dans l’horreur. Sera-t-elle la prochaine victime du tueur ? Le shérif Mike Logan, aidé de Jessica Hurley, son ex-petite amie, une profileuse réputée, est chargé de l’enquête. Tous deux croient très vite être sur la bonne piste. Mais ils ignorent que leur adversaire les manipule avec une redoutable perversité…

Mon avis sur ce livre :

Ce livre possède de bon ingrédients : un flic écorché, une petite bourgade qui aime les ragots, une bonne intrigue. L’auteur à une joli plume, plaisant à lire. Un livre qui va vous faire passer un bon moment. Mais ce n’est pas non plus le polar de l’année.

Publié dans Thriller | Pas de Commentaire »

Tonton Clarinette de Nick Stone

Posté par ledailyfred le 30 juin 2015

Tonton Clarinette de Nick Stone dans Thriller tontonclarinette-203x300 Tonton Clarinette de Nick Stone

Résumé :

Pour max Mingus, privé de Miami, l’offre est tentante : dix millions de dollars pour mettre la main sur Charlie Carver, fils d’une grande famille haïtienne, introuvable depuis plus de trois ans.
Charlie a disparu en Haïti, comme des dizaines d’autres enfants volatilisés depuis des décennies. Dans un pays dominé par le vaudou, nombreux sont ceux à évoquer la magie noire et une figure mythique, Tonton Clarinette, un dieu charmeur d’enfants qui les entraîne loin de leurs familles.
Mais qui est donc Tonton Clarinette ? un joueur de flûte qui hypnotise ses victimes ? Un voleur d’âmes ? Un tueur en série ? Pour le découvrir, Max devra réussir là où d’autres détectives ont non seulement échoué mais perdu la vie. Très vite la question pour Max n’est plus seulement de retrouver Charlie mais de sauver sa peau.

Mon avis sur ce livre :

Un beau Thriller qui va vous faire partir vers un des pays les plus pauvres au monde : Haïti. Qui dit pays pays pauvre, dit également un pays corrompu mais pas seulement au niveau politique. Le sens des valeurs, la morale, tout ce qui fait de nos pays des sociétés n’existe pas ou plus.
Max, un ancien policier, devenu privé puis détenu est contacté par l’homme le plus riche de ce pays pour enquêter sur la disparition de son petit fils, mais vite, très vite Max va devoir se démêler la toile des superstitions, d’une religion qui lui est inconnu (le vaudou), enlever les masques de tous ses interlocuteurs. Es ce que le trafiquant de drogue, assassin de soldat de la paix ne serait pas plus digne de confiance que un riche homme d’affaire qui finance une école et un orphelinat ?
Un livre haletant, noir, un suspense qui vous tiendra en haleine jusqu’à la fin

Publié dans Thriller | Pas de Commentaire »

Le dernier Orc de Silvana De Mari

Posté par ledailyfred le 28 juin 2015

ledernierorcLe Dernier Orc de Silvana De Mari

Résumé :

 Le Capitaine Rankstrail de la cavaleries de Daligar, dit l’ours, a jure de chasser les Orcs sanguinaires des Confins. De les détruire tous jusqu’au dernier. Sans aucune pitié. Sans jamais douter. Mais voilà qu’un jour, le chemin du sombre Rankstrail douter croise celui du lumineux Yorsh. Rankstrail le Mercenaire doute alors pour la première fois de sa vie. N’y a t-il que le choix de la guerre ?. Dans un monde rugissant et impétueux, fait de sang et de batailles, deux routes se rejoignent pour donner sa chance à une nouvelle ère d’espoir de rédemption

Mon avis sur ce livre :

C’est une de mes lectures préférées de 2015. Sur un fond de guerre, comme dans beaucoup d’épopée fantasy, on retrouve de grands héros : le dernier des elfes, un homme hors du commun qui a une volonté sans faille (Rankstrail) et une joli trame sur un fond de conflit entre deux royaumes et des races différentes – des hommes et des orcs.

Ce livre est plus qu’une intrigue palpitante, il est aussi humaniste et très éclairée …. Quoi ? Me diront certains d’entre vous. Ce livre a en effet une morale très humaniste digne du siècle des lumières, une idée que aujourd’hui nous ne devrions pas oublier : Faire reculer la misère et l’éducation n’est pas une œuvre sociale mais une nécessité … le recul de la pauvreté, de la faim et l’éducation et la culture améliore l’être humain dans sa globalité. Cela ne peux que contribuer à un cercle vertueux supprimant le conflit et le désordre.

Publié dans Fantasy | Pas de Commentaire »

La sécurité routière – Polémique ou chronique ?

Posté par ledailyfred le 11 mai 2015

Carte-postale-de-la-securite-routiereLa Sécurité routière, un vaste débat qui occupe des associations et nos politiques depuis des années. Je ne m’amuses plus à compter, je suis né en 1977 et aussi loin que je me souvienne c’était déjà un sujet d’actualité.

Résumons les mesures et les actions un peu comme cela me vient :
- Une baisse de la vitesse en ville (he oui dans le temps on roulait à 60 en ville)
- Le permis à point,
- Une baisse du taux d’alcoolémie,
- Des radars fixe à tous les coins de rue (pour la vitesse, pour les feux, des radars de tronçons),
- La répression de la police et de la gendarmerie,
- Des campagnes chocs de la sécurité routière qui pourraient être interdit au mineur.

Et j’en oublie très certainement.

Parlons des effets, il y a eu, effectivement, une amélioration des statistiques de la sécurité routière.

Grâce à quoi ou a qui ? Une volonté politique c’est certain, il y a eu en effet une volonté de faire bouger les choses … la sécurité routière a en effet aussi fait un beau travail. On oublie aussi de citer deux éléments fondamentaux sur les bons chiffres : les constructeurs automobiles qui ont mis beaucoup de progrès dans nos véhicules et d’éléments de sécurité dans nos « bolides ». Et l’élément principal : nous mêmes, les conducteurs qui ont fait une grosse prise de conscience ces dernières années qui avec un meilleur comportement et une « peur du gendarme » ont participés activement à l’amélioration des chiffres de la sécurité routière.

Alors, je vais pas faire une éloge à la sécurité routière … non pas du tout, aujourd’hui une commission de la sécurité routière et de nos politique pour décider comment faire pour avoir moins de mort sur nos routes … alors ils vont parler  d’une mesure qui va faire polémique : baisser la vitesse à 80 km sur nos routes !

Clairement, on se marche sur la tête, bientôt le peloton du tour de francevas nous doubler sur la route ! Sans blague, nan mais ho ! On se réveille : regardez les statistiques sur internet : http://www.securite-routiere.gouv.fr/

Es ce que par hasard : l’alcool et la drogue au volant ne ferait pas plus de mal que la vitesse (ajoutons vitesse excessive de 90 km sur route) ?Parce que à ce train là, je vais lire en conduisant, je vais pouvoir m’offrir ce luxe, mais ca deviendra peut-être dangereux !

Puis qui dit baissez la vitesse, va dire plus de PV pour excès de vitesse de la part de nos radars automatique …. Vive la pompe à fric de l’etat. Plus de police et de gendarme sur les routes pour des contraventions … je préfèrerais qu’il fasse leur boulot dans les cités ou même dans nos campagnes où nous avons le droit à de la délinquance. Un exemple par chez moi qui m’a choqué, vous verrez, c’est tout bête : Des gens proche de chez moi, ce sont fait voler la nuit leurs deux voitures devant chez eux, donc dépôt de plainte. Logique. Le lendemain ou presque : ils voient leurs voitures sur le bon coin … ils préviennent les gendarmes, ils ont répondus « bah, on va pas s’embêter, vous allez être rembourser par votre assurance ! » C’est l’assurance qui a fait pression pour la restitution des véhicules, entre temps : deux personnes ont était soulagés d’argents parce que les véhicules ont étaient vendus. Par cet exemple, je préférais que la gendarmerie (en l’occurrence) fasse sa mission d’enquête et fasse un travail sérieux plutôt que de contrôler des usagers de la route pour excès de vitesse.

Alors s’il vous plait des mesures oui, mais efficace. Par exemple : pas d’alcool au volant, ben oui tant qu’à faire, le taux actuel n’autorise plus l’apéro … donc là oui, une tolérance zéro, c’est bien. puisque l’alcool et la drogue sont les plus gros problèmes de la route, prenez des mesures là-dessus. Pas sur la vitesse … roulez doucement nous poseras certainement d’autres problèmes : moi à 70-80 km je suis moins vigilent, je regarde plus le paysage. Ce sera aussi accidentogène …

Alors du bon sens SVP …

Publié dans Polémique ou Chronique ? | 1 Commentaire »

Le premier du jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

Posté par ledailyfred le 5 mai 2015

lepremierjourLe premier jour du reste de ma vie – Virginie GRIMALDI

Résumé :

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

Mon avis sur ce livre :

Quand je lis de la littérature de ce type c’est souvent sur une bonne recommandation de ma femme : « tiens, celui là il va te plaire ». Bingo !! C’est un roman plein de fraîcheur, d’humour.

Ce livre vous racontera, avec humour, le destin croisé de trois femmes que le hasard réunis pour une croisière autour du monde. Trois femmes brisées par leur vie qui sont au tournant de leur vie …

Un voyage pour se retrouver, se reconstruire et des scènes de vie décrite avec humour, ces trois vont se soutenir, se lier d’amitié et plus important : donner un sens à leurs vies.

Joli roman, plein de tendresse, avec de jolis moments de vie et une belle conclusion. Un livre chamallow au rythme de mélodies de JJ Goldman dont l’une des héroïnes est fan. Théoriquement vous sortirez de ce livre enchanté.

Publié dans Contemporaine, Critiques de livres | 1 Commentaire »

Le cycle de L’épée de vérité – Terry Goodkind

Posté par ledailyfred le 5 mai 2015

veriteT12L’épée de Vérité – Tome 12 : La Machine à Présage

Résumé :

Alors que le Palais du Peuple célèbre les noces de Cara et Benjamin, Richard et Kahlan se réjouissent du retour de la paix, après de longues années de guerre contre Jagang et ses hordes.

Mais le destin n’en a pas fini avec eux, et il ne tarde pas à le leur faire savoir. D’étranges rencontres, des événements troublants, puis des drames de plus en plus terribles arrachent les deux époux à leur quiétude.

Cette fois, la menace ne vient plus de l’extérieur, mais de l’intérieur même du palais, où une mystérieuse machine, découverte par hasard, produit en série des présages sinistres. Les armes à peine déposées, voilà qu’il faut les reprendre et oublier tous les rêves d’harmonie et de paix…

 

 

veriteT13L’épée de vérité – Tome 13 : le troisième royaume

Résumé :

Après leur combat victorieux contre la Pythie-Silence, Richard et Kahlan, contaminés par une mortelle souillure, sont tous deux plongés dans une inconscience proche du coma. Par bonheur, Zedd, Nicci et leurs compagnons arrivent à temps pour sortir leurs amis de la tanière de Jit. À présent, il faut les ramener le plus vite possible au Palais du Peuple, où Zedd et Nicci pourront mobiliser leur magie afin de les arracher à la mort. Mais une attaque inattendue et brutale, sur le chemin du retour, change la donne. 

Lorsque Richard se réveille aux côtés de Kahlan, toujours inconsciente, c’est pour entendre deux voix se demander s’il faut les dévorer tout de suite ou les garder pour plus tard…

 

 

veriteT14

L’épée de Vérité – Tome 12 : La Machine à Présage

Résumé :

Un héros va mourir…

La course contre la mort continue pour Richard et Kahlan. Contaminés par la souillure de Jit, ils doivent rallier au plus vite le Palais du Peuple, où Zedd et Nicci les guériront à l’abri d’un champ de protection.

Mais alors que les demi-humains lancés à leurs trousses sont résolus à les arrêter, Hannis A rc et l’empereur Sulachan marchent eux aussi vers le palais, avec l’intention de le rayer de la carte. Les chances de survie du Sourcier et de la Mère Inquisitrice n’ont jamais été aussi minces…

 

 

Mon avis sur les trois tomes :

Quand j’ai vu que l’auteur avait pondu une suite à l’un de mes sagas fantasy préférée, je n’ai pu m’empêcher d’acquérir la suite. Est-ce qu’il faut parler du style de l’auteur ? – Non – Il ne pouvait s’améliorer …

Parlons plutôt de l’histoire … Pardon, ce serais sous entendre qu’il y en a une ! Pas la peine de s’attarder sur cette suite. C’est mauvais. Il y a une bonne idée de départ, mais mal exploitée. L’histoire se perd en conjoncture, les héros ont perdus leurs saveurs, il n’y a plus de traits d’esprits, pour faire simple : ils sont sans saveurs.

Terry Goodkind leur a fait perdre leur combativité, tous ces  moments de vie qu’ils avaient vécus dans les autres tomes sont gommés … bref aucune cohérence.

Si l’auteur voulait nous donner comme morale de l’histoire que l’espèce hûmaine était pourrie jusqu’à la moelle et qu’elle se détruit elle-même et qu’il n’y a aucun espoir, alors : c’est gagné. Pour savoir cela, en même temps, il suffit que je regarde l’actualité.

Des tomes inutiles, de l’argent dépensé pour rien sauf pour l’auteur qui a perdu sa vocation : divertir les gens.

Publié dans Critiques de livres, Fantasy | Pas de Commentaire »

C’est politique ou pas ?

Posté par ledailyfred le 2 mai 2015

Qu’allez vous retenir cette semaine ? Un royal baby, un tremblement de terre au Népal ou des inondations en France ?

Je vais vous parler d’autre chose : du 1er mai. C’est magnifique, on s’offre du Muguet en guise de porte-bonheur (heureusement que cela sent bon !), les fleuristes, les grandes surfaces se font du l’argent facilement et les vendeurs à la sauvette iront dépenser leurs pognons au PMU … c’est tout bon pour l’économie.

Le premier mai, c’est aussi la fête du travail, en ces temps de crise économique où le chômage est au plus haut, le travail précaire est devenu une mode, on pourrait peut-être fêter autre chose ? Je sais pas moi : organiser un forum national de l’emploi, une journée de rencontre employeur-chômeur … Fêtons l’emploi quand notre pays aura un taux de chômage tellement bas qu’il faudra importer de la main d’œuvre … c’est une idée juste comme ça.

Que voit-on le premier aussi ? Ha oui, le défilé des syndicats … ha ha ha … une hypocrisie bien de chez nous. Ils défendent quoi ? Nos droits au travail … Ben il y a plus de boulot … Ils ont surtout une capacité de nuisance bien trop importante et ils en jouent. Je ne remets pas en cause l’utilité des syndicats mais les combats qu’ils choisissent …
Bloquer les transports et l’économie d’un pays es ce utile ? A mes yeux, non … cela n’aide pas à créer de  l’emploi. Je préférerais que tout le monde se mettent autour d’une table, discute et trouve des solutions … comme en Allemagne par exemple, mais comment faire confiance à des syndicats qui ne sont même pas capable de se mettre d’accord entre eux. De toute façon, que le gouvernement soit de gauche ou de droite, ils sont de principe contre une réforme …

Tous ces sujets m’intéressent bien sûr mais j’ai une envie de m’insurger contre le détournement du 1er mai organiser par un parti politique. Depuis, 25 ans, voir plus peut-être, chaque premier mai la famille « le crayon » et son parti politique détourne un symbole bien français « Jeanne d’arc » à son profit, défilé dans les rues, dépôt d’une gerbe de fleur et grand discours politique le tous encadré par un service d’ordre proche d’une milice politique en tout point similaire à un autre partie qui avait un dirigeant qui a provoqué lui la seconde guerre mondiale.

Oui, je sais, la France est un pays démocratique, alors ce parti politique à le droit de s’exprimer et de proposer des choix aux électeurs. C’est justement parce que nous sommes en démocratie que la liberté de parole existe, qu’ils ont droit de parler, et moi ou d’autres pouvons critiquer. Et Na !

Tiens, je rebondis sur un point, nous sommes en démocratie et je devrais ajouter un adjectif supplémentaire : laïque. Nous sommes dans une démocratie laïque. Le détournement de Jeanne d’arc et à ce titre un peu contradictoire à mes yeux, Jeanne d’Arc ne serait elle pas un symbole religieux ? Les partis doivent-ils s’emparer de symbole religieux ? A moins que la famille « Le crayon » pense dans leur projet politique que Jeanne va les sauver, ainsi que la France en les portant au pouvoir : « Hey-HO », j’ai un scoop : Jeanne d’arc est morte brulée sur un bucher par les Anglais … c’est peut-être un détail pour vous Jean-Marie ….

Et pour conclure, quel fabuleux acte d’héroïsme des S.A. du parti, oups pardon, du service d’ordre du parti pour avoir délogé avec tant de douceur les « femens »qui manifestaient elles aussi pour dénoncer l’idéologie du FN, tout comme vous pour parler de vos idées … Es ce que le Front ne tolère pas les idées différentes des siennes ? C’est pourtant le principe d’une démocratie ….

Allez, j’arrête pour cette semaine les contradictions, j’en ai trouvées assez pour avoir la migraine ou pas… 

L’image ci dessous est extraite du site des FEMEN

FEMEN

Publié dans Polémique ou Chronique ? | 1 Commentaire »

12
 

Kitww2 |
Ezyrollereleonore |
meubleapoupee |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unmondeaumasculin
| La Petite Lyonnaise
| Modelesreduitsreunion